Comment fabriquer un anémomètre ?

Comment fabriquer un anémomètre ?

janvier 21, 2019 0 Par AfroMan

L’anémomètre est un dispositif qui se présente sous différentes formes. Parfois, il est électronique et d’autres fois, il peut être mécanique. Cependant, si vous souhaitez procéder à la fabrication d’un anémomètre à la maison, il serait préférable que vous suiviez certaines étapes. Voici donc comment vous pouvez fabriquer un anémomètre !

Les outils nécessaires

Bien entendu, comme toute fabrication faite maison, vous serez dans l’obligation de disposer de certains éléments afin de pouvoir entreprendre la fabrication de votre anémomètre. Il sera donc nécessaire que vous ayez à votre portée :

·         Des gobelets : qu’il soit fait en papier ou en plastique. Ces derniers doivent impérativement être au nombre de 5.

·         Un crayon : qui vous permettra de tracer certains repères.

·         Du ruban adhésif : vous permettra d’agencer les différents éléments afin d’assurer la solidité de votre anémomètre.

·         Un perforateur : qui sera en mesure de vous aider à effectuer des trous dans les gobelets.

·         Des pailles : généralement au nombre de deux, elles permettent la liaison entre les gobelets.

La conception de l’anémomètre

Ce dispositif sert uniquement à mesurer la vitesse du vent, si vous souhaitez entreprendre la conception d’un anémomètre, vous devez tout d’abord percer les gobelets. Après avoir percé les gobelets, vous serez en mesure d’assembler les différents éléments.

Percer le gobelet

Pour percer le gobelet, vous devez effectuer un trou dans ces derniers. Prenez-en 4 et munissez-vous de votre perforateur. Faites un trou dans chaque gobelet, en veillant à ce qu’il ne dépasse pas 2 cm de diamètre.

Ensuite, vous serez en mesure de réaliser un trou dans le verre central. Ce trou doit être effectué dans le 5ème gobelet et doit également faire 2 cm de diamètre au bord. Faites de même à l’opposé et ensuite, veillez à ce que la ligne formée par les 2 premiers trous soit perpendiculaire aux autres. Cela voudra dire que les 4 trous que vous aurez formés doivent impérativement former un X.

Il sera encore nécessaire d’effectuer un dernier trou. Celui-ci devrait être réalisé dans le fond du gobelet central. Cet article de test résume bien comment bien faire le choix de son anémomètre. Néanmoins, vous devez veiller à agrandir le trou en vous munissant d’une paire de ciseaux. Ceci, afin que le crayon puisse parfaitement passer.

A lire aussi : présentation des minis chaine hifi

L’assemblage des éléments

Pour assembler les éléments, vous devez dans un premier temps insérer la paille dans un des gobelets, quel qu’il soit. Cette dernière doit dépasser en taille le trou au bord du verre d’un centimètre. Repliez ensuite la paille à l’intérieur et collez-la ensuite, avec le ruban adhésif. Faites de même avec un autre gobelet.

Dans un deuxième temps, avec l’autre paille, insérez-la dans un trou qui est libre. De préférence, celui du verre principal. Faites ressortir la paille de l’autre côté et insérez-y le gobelet. Le dernier gobelet sera placé sur la paille dont vous collerez le bout avec du ruban adhésif. Après cela, il vous suffira d’insérer le crayon dans le gobelet principal en veillant à ce qu’elle soit en contact avec vous deux pailles croisées.

Voir également : Le site littoclime.net

Cependant, vous devez veiller à ce que la punaise ne soit pas fixée solidement dans les pailles. Ceci permettra à l’anémomètre de tourner convenablement, afin de pouvoir mesurer la vitesse du vent. Enfin, veillez à maintenir les deux pailles et la gomme du crayon ensemble.